L’étude CanCOLD

Les objectifs sont de décrire la MPOC (de moyenne à sévère) parmi un échantillon aléatoire de Canadiens ainsi que les réponses à la maladie (lien structural/physiologique, variables cliniques et la perception de maladie) en prenant en compte les facteurs de risque liés au style de vie (pas seulement le tabagisme mais également des risques subséquents), les facteurs contextuels (comme l’âge et le sexe) et les facteurs de comorbidité associés (maladies cardiovasculaires, ostéoporose, anxiété et dépression, etc.).

Ce sera probablement une grande avancée de passer de la gestion d’un seul facteur de risque (contrôle du tabagisme) à la gestion de l’ensemble des facteurs de risque de la MPOC. Les résultats de l’étude aideront grandement les décideurs à développer des politiques de santé qui amélioreront le diagnostique et la prise en charge de la MPOC et permettront d’améliorer les services de santé.

Environ 2000 individus seront recrutés, environ 1000 femmes et environ 1000 hommes, à partir de 9 sites (250 individus par sites). Les individus seront regroupés en 4 ensembles, selon le sexe et le stade de développement de la maladie :

  • les individus avec une obstruction des voies respiratoires significative et une MPOC modérée à sévère;
  • les individus avec une MPOC moyenne à légère;
  • les individus à risque de MPOC (les fumeurs avec une obstruction des voies respiratoires);
  • les individus non-fumeurs et sans obstruction des voies respiratoires.