ARCHIVES DE LA CHRONIQUE LE SAVIEZ-VOUS?

29/05/2014

Dix choses qu'il faut connaitre de la MPOC

La MPOC signifie Maladie Pulmonaire Obstructive Chronique. La MPOC est une maladie à long terme, souvent causée par le tabagisme. Elle englobe la bronchite chronique et l'emphysème.

Les symptômes de la MPOC incluent une toux  qui dure longtemps, parfois accompagnée de crachats, d'essouflement, en particulier à l'effort et plusieurs infections pulmonaires qui durent longtemps.

Une "toux de fumeur" n'est pas normale. Si une toux persiste depuis trois semaines ou plus, vous devriez consulter un médecin.

Un simple test respiratoire, spirométrie, peut être fait pour diagnostiquer la MPOC.

La MPOC est facile à traiter lorsqu'elle est diagnostiquée rapidement. Si elle n'est pas diagnostiquée tôt, elle sera plus difficile à traiter et vous pourriez avoir davantage de symptômes et de dommages à vos poumon.

On peut prévenir les cas de MPOC en s'abstenant ou en cessant de fumer et en évitant la fumée secondaire.

La MPOC est la 4e cause de décès au Canada.

Les attaques pulmonaires dues à la MPOC sont la cause première d'hospitalisation.

Il est toujours possible de faire de l'exercice même si vous avez une MPOC.

L'association pulmonaire canadienne offre une ligne d'assitance gratuite sur la MPOC : 1-866-717-6762

18/11/2013

Journée internationale de la MPOC

La journée internationale de la MPOC existe depuis 2002. Elle est organisée conjointement avec les professionnels de la santé et des groupes de patient atteints de la MPOC dans plus de 50 pays à travers le monde, dont le Canada.

Cette année cette journée se tiendra le 20 novembre 2013 et aura pour thème " Il n'est pas trop tard" (de l'anglais "It's not too late").

Ce thème vise autant les gens ayant des symptômes de MPOC, les gens diagnostiqués avec une MPOC que les médecins.

Pour les gens ayant des symptômes, mais non diagnostiqués: "Il n'est pas trop tard" pour demander à votre médecin de famille de faire une spirométrie si vous avez le souffle court.

Pour les patients diagnostiqués MPOC: "Il n'est pas trop tard" pour vivre une vie active.

Pour le médecins: " Il n'est pas trop tard" pour aider vos patient à mieux respirer.

 

Pour plus d'information visitez le site : www.goldcopd.org

22/10/2013

Vivre avec une MPOC

Différents aspects de la vie peuvent changer lorsque vous souffrez d’une MPOC. Les spécialistes ont tenté de trouver des solutions et ont trouvé certaines pistes pouvant aider les gens atteint de la maladie. Ils ont pu établir qu’en suivant quelques conseils, on pouvait apprendre à gérer plusieurs aspects difficiles de la maladie. À cet effet, il est recommandé d’adopter une alimentation saine et diversifiée. Faire de l’exercice régulièrement est certainement un avantage. Cependant, il est préférable de parler avec votre médecin avant de commencer un programme d’exercice. Conservez votre énergie, établir vos priorités et planifiez votre horaire en fonction de vos capacités, faites vos tâches à votre rythme. Avoir une bonne technique de respiration lors d’activité demandant plus d’effort peu vous aidez à mieux récupérer. Voilà de petites astuces qui peuvent aider.

Suivre ces conseils ne signifie pas que vous allez enrayer la maladie MPOC, mais vous aurez une meilleure qualité de vie. Pour plus d’information, vous pouvez consulter le site de l’association pulmonaire du Canada sous la rubrique « vivre avec la MPOC ».